Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Henry Le Bal , écrivain et dramaturge

Articles avec #theatre: la peniche tag

PRESENTATION LA PENICHE

15 Avril 2015 , Rédigé par Henry LE BAL Publié dans #Théâtre: La Péniche

 

 

LA PÉNICHE

 

 

 

RÉSUMÉ10169409_902960796395146_5738587462887842569_n.jpg

 

Une péniche est amarrée aux quais d'une grande ville. Cette péniche est en fait un théâtre: le Théâtre du Radeau. La compagnie y prépare sa nouvelle pièce, La Barque, dont l'action se situe dans un village de chercheurs d'or perdu au milieu d'une forêt sauvage.

Ce matin, le directeur du théâtre reçoit la jeune comédienne qui doit jouer le rôle principal de cette nouvelle création. Rien de très inhabituel, sauf que...

 Sauf que cette jeune femme est Marie-Madeleine

 


 NOTE

1è de couvA la fin des représentations de la pièce de théâtre La crypte, le père Jean-Loup Lacroix - curé de l’église Saint-Sulpice à Paris – fit part à Henry Le Bal du fait que la crypte allait fermer ses portes au théâtre à la fin de l’année 2014. En effet le 1er janvier 2015 devait entrer en application les nouvelles lois relatives à la mise en conformité des normes de sécurité pour les spectacles.


Dans un édifice aussi majestueux et aussi chargé d’histoire de l’église de Saint Sulpice, cette mise en conformité eût entraînée des travaux si considérables qu’il fut inenvisageable de les réaliser. Aussi le théâtre de la crypte de l’église Saint Sulpice allait-il fermer ses portes fin 2014. Ainsi s’achevait l’histoire scénique d’un des lieux les plus exceptionnels de Paris.

Cependant le père Jean-Loup Lacroix donna à Henry Le Bal l’opportunité merveilleuse de réaliser un dernier spectacle en ce lieu. Ce sera la création de la pièce La péniche dont le sujet est : Marie-Madeleine.


Pièce en trois actes. Trois actes comme les trois moments de l’amour. L’amour sensuel (Eros) puis l’amour fraternel ou amitié (Philiae) et l’amour Divin ou mystique (Agape).


LE PRÉTEXTE


1557574_902961429728416_7639332675991336739_n.jpg

Une péniche est amarrée au quai d’une grande ville où y réside une troupe de théâtre, le Théâtre du radeau. Arrive une jeune comédienne qui doit être engagée mais les comédiens de la troupe ou plutôt, les personnages qu’ils doivent interpréter dans la prochaine pièce reconnaissent en cette jeune femme, Marie-Madeleine. La Marie-Madeleine elle-même des évangiles.


Tout bascule, la troupe entre littéralement en mutinerie contre le directeur du théâtre. La péniche quitte le quai puis descend le fleuve et d’aventure dans la grande mer, en route vers l’île. L’embarcation affrontera une tempête et la péniche deviendra un radeau.


Ainsi le théâtre du radeau devient-il radeau ? Et ainsi le théâtre aborde-t-il les rives de l’Histoire ?

 

MISE EN SCÈNE

Spectacle inclassable qui a suscité un enthousiasme extraordinaire salué par la presse notamment dans un article du « Monde des religions » signé Matthieu Stricot. La pièce a été montée comme les précédentes, par la compagnie « Le parvis ». Les comédiens en étaient :♦ Marc Di Napoli

          ♦  Juliette Raynal

  ♦ Alan Sorand

♦ Henry Le Bal (Auteur de la pièce)

1891249_902960333061859_6346830704078522847_n.jpg

 

 

Les costumes et les décors furent l’œuvre de Lise Hascoët et Meiling Alvarez Marquez, la création lumière et son fut réalisé par Stéphane Rombaud et toute la partie technique fut assurée par Stéphane Di Napoli.


La pièce fut publiée à l’occasion de sa création, comme toujours aux éditions « L’Age d’Homme » dans la collection « Théâtre Vivant ».

 

 

Propos recueillis par B.H

Lire la suite