Publié le 10 Novembre 2020

Les Masures de l'âme de Henry Le Bal

Les Masures de l'âme de Henry Le Bal

n'hésitez pas à commander en ligne l'ouvrage directement chez les éditions Coop Breizh

ou à la Librairie Ravy et la Procure à Quimper où j'ai prévu de venir faire une rencontre début décembre.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 4 Novembre 2020

 

Les théâtres sont fermés. On ne peut rien n'y faire.

les librairies sont fermées, on peut leur commander les livres.

Les Galeries d'art sont fermées, on ne peut rien n'y faire non plus, si ce n'est regarder les vitrines pour revenir plus tard.

alors,.....

En attendant les réouvertures, merci à la presse, écrite et radiophonique.

 

nous vous proposons d'écouter Henry Le Bal en suivant le lien ci-dessous, émission enregistrée avant le confinement...

Henry le Bal Emission Le Libre journal

 

Le Télégramme : merci à Ronan Larvor

 

 

Ouest-France : Merci à Christian Gouerou

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 30 Octobre 2020

rendez-vous en décembre !

à suivre ici nos dates pour début décembre comme prévu.

d'ores et déjà nous annonçons la saison 2 dès  septembre  2021 !

 

mais d'ores et déjà merci à tous les spectateurs qui nous ont rejoints aux premières représentations des Zoizeaux, et de tous les beaux témoignages dont ils nous ont fait part.

Et comme disait le poète Salmon : " à l'art vivant !"

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 16 Octobre 2020

Où sont les Zoizeaux ? théâtre nouvel horaire du couvre-feu

Où sont les Zoizeaux ? théâtre nouvel horaire du couvre-feu

Sous les feux de la rampe, nouveaux horaires en après-midi

jusqu'à mi-decembre au téâtre de l'île saint-louis Paris 4

le samedi à 15 h 30

le dimanche à 17 h30

merci de vos réservations !

on est confiant cher public !

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 7 Octobre 2020

Quimper Où sont les Zoizeaux ?

deux dates à Quimper

samedi 10 octobre 2020 à 21 h 

dimanche 11octobre 2020 à 15 h 

salle : ateliers des jardins, derrière le Théâtre Max Jacob, entrée par le Jardin.

réservation conseillée 06 81 85 41 71

Merci à nos partenaires qui permettent à cette création d 'exister ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 7 Septembre 2020

Henry Le Bal vous donne rendez-vous avec ses amis lecteurs et musiciens

le Jeudi 17  septembre  à 17 H

pour la sortie officielle de son livre : Les Masures de L'âme.

 

Nous remercions très chaleureusement le Musée départemental Breton et les éditions Coop Breizh. Après la lecture, une séance de dédicaces est prévue rue du Frout à la galerie de Bretagne.

 

dossier de presse à consulter en ligne

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livre paru 2020, #Poésie : Les Masures de l'âme

Repost0

Publié le 29 Août 2020

Les Masures de l'âme de Henry Le Bal

Les Masures de l'âme de Henry Le Bal

Dédicaces en librairie : 

samedi 26 septembre à 16 h  : Librairie Coop Breizh Rue élie Fréron Quimper

 

samedi 3 octobre  à 11 h  : Librairie maison de la presse Guillemot à Pont l'Abbé

Les Masures de l'âme.

Dossier de presse à feuilleter en ligne

AUTEUR

Poète, romancier, auteur de théâtre, directeur d’une troupe, Henry Le Bal offre ici un texte radical dont certains ne manqueront pas de voir une lecture contemporaine et profane du Château de l’âme de Sainte Thérèse d’Avila.

LE LIVRE

En ce monde soumis au règne absolu de l’image, une pensée se retrouve enfermée dans un labyrinthe qu’elle s’est elle-même créée. Comment en sortir ? Comment sort-on d’un fin-fond de soi de plus en plus mensonger ? Au cœur de soi, y a-t-il une voix à qui parler pour se libérer ?
Ce texte de Henry Le Bal est un long poème mis en scène par  une série de visuels réalisés spécialement par le photographe Thierry Bécouarn.
Ainsi cet écrit peut-il se lire à la manière d’un pas à pas théâtral ou cinématographique aux images arrêtées.
« Poème théâtral, pourquoi pas, ou lecture théâtralisée, dont les yeux seraient spectateurs, silencieux face aux mots, et dont les lèvres, de moins en moins immobiles prendraient possession de la scène. »

LE MOT DE L’ÉDITEUR
« Quand un éditeur se voit proposer ce type de projet, il réfléchit.
Sera-t-il à la hauteur ? Parviendra-t-il à accoucher de l’objet qui saura matérialiser sans les trahir les pensées et les prises de vues à lui confiées?
Je pense pouvoir dire que c’est chose faite. J’ai en main l’OCNI (objet culturel non identifié). Il interpelle. Il invite à l’évasion, à l’égarement. Il est beau.
Fierté de l’éditeur qui remercie l’auteur pour cette enrichissante mise à l’épreuve de ses savoir-faire. »

Daniel Le Teuff

EDITIONS COOP BREIZH  - 144 pages, texte de Henry Le Bal, mis en scène par les photographies de T. Bécouarn.
(EAN    978-2843468940 - ISBN    2843468949 - 21 x 15 cm. PPV : 20 €)

 

Lire la suite

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 12 Août 2020

Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020

La nouvelle pièce de théâtre s'intitule exactement :

Où sont les Zoizeaux ? Il n'y a pas d'erreur et bien 2 Z

la photo de l'affiche est de Bogdan

Le texte sera publié à l'automne aux Editions l'Age d'homme.

La pièce sera créée et jouée à #Quimper les 10 à 21 h  et 11 octobre 2020 à 15 h

tous publics. 1h15 sans entracte.

aux ateliers du jardin : réservation conseillée au 06 81 85 41 71

à #Paris au Théâtre de l'île Paint-Louis du vendredi 16 octobre au dimanche 13 décembre. plus d'infos sur la tournée en cliquant sur le site de la compagnie le parvis

Dans la grande ville, on n'entend plus les oiseaux. La gestion des jardins publics a été confiée à une société privée. Cette société a pour charge de reproduire, avec l'aide d'une machine le chant des oiseaux pour l'agrément des visiteurs.

La pièce décrit l'arrivée et les premiers essais de cette machine. D'un présupposé scientifique et logique, tout va se précipiter dans l'absurde jusqu'au poétique le plus élevé.

Les personnages.

Montfleuri. : Directeur du jardin.

Il est la mémoire du lieu, témoin principal du passage d'un monde à l'autre.

Melle de Merod.:L’administratrice générale de la société de gestion. Femme d'affaire, elle incarne la nouvelle autorité.

Le Professeur Didono. : Scientifique, grand oiselier de l'Université. Un savant qui ne s'exprime plus que par le langage des oiseaux.

Monsieur Naudou. : Concepteur et créateur de la machine à reproduire le chant des oiseaux, au point de faire totalement corps avec elle.

Le Marchand de masques. : Vendeur itinérant habitué du jardin. Il est avec Montfleuri la mémoire du jardin public.

Le Capitaine. : Un habitué

Le poète à la cage d'oiseau. : un habitué

La jeune femme du souvenir.

Le Piano.

 

Genre. : Bouffonnerie. Tragédie bouffonne. Drame burlesque.

Durée : 1H30

 

Cette nouvelle pièce de Henry Le Bal pose la question de l’origine du langage. Par son sujet comme par ses personnages, la pièce amène le spectateur dans un univers d'apparence censé qui s'ouvre, peu à peu, sur le burlesque, le poétique.

sur le plateau :

 

Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020
Où sont les Zoizeaux ? création théâtre 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Spectacles à l'affiche

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Remi Custey joue dans la Voix Captive
Remi Custey joue dans la Voix Captive

Remi Custey joue dans

La Voix Captive, le rôle de Alias

a composé la musique du spectacle

Comédien, pianiste, chanteur compositeur.

Musique : -Cours Privé de piano depuis 1998 avec Tsvetan Dobrev puis Cyrille Kirilov - -2011-2015 : Formation classique au cours Simon avec David Stzulmann  --2013-2015 : Formation « préparation de concours » au cours Simon avec Arnaud Decarsin

Théâtre :

-2015 : « épithumia » au théatre Pixel, dans le rôle de Pyrrhus

-2015-2016 : Création de plusieurs spectacles en tant que co-auteur, co-metteur en scène et acteur au saint de la compagnie « Le 4ème zouave »

-2015-2017 : « Le jeu » d’après « Le jeu de l’amour et du hasard » de Marivaux au festival de Fribourg, au théâtre de la Joncquière puis à la comédie Nation, dans le rôle de Dorante.

-2016 : Plusieurs lecture des pièces et poèmes de Catherine Gil Alcala au 104 et aux déchargeurs.

-Septembre2017- Janvier 2018 : « Molière mon amour » à la comédie Saint-Michel dans plusieurs rôle (Arnolphe, Sganarelle, Orgon, Harpagon, Jupiter, Phillinte…)

-Février 2017: « Comment harponner le requin » de Victor Haïm au théâtre Hervé Villard dans le 91, dans le rôle d’Arthur.

-Mars-Juin 2017 : « Une vie d’artiste » de Thomas Bocca, à la Folie Théâtre, en tant que metteur en scène et comédien dans le rôle d’Arthur

-Octobre 2018 : « La voix captive » d’Henry le Bal, au théâtre de l’ile Saint-Louis, dans le rôle d’Alias

-Janvier 2019 : « Jeux d’enfants » adapté du film de Yann Samuel par Fabien Richard, dans le rôle de Julien, au théâtre du gymnase

-Courant 2019 : « 12305 Helena Drive », biopic sur Maryline Monroe, dans le rôle d’Yves Montant.

Cinéma :-2017 :« Entre toi et moi » de Dylan El Kara dans le rôle de Ted

 

Juliette Raynal joue dans la Voix captive
Juliette Raynal joue dans la Voix captive

Juliette Raynal joue dans

La Voix Captive : le rôle de Julie

Juliette Raynal est née le 18 octobre 1994. Elle vit le théâtre comme une évidence. «  Le théâtre était là avant moi, avant ma naissance ». Dès l’âge de 8 ans, elle déclare vouloir devenir comédienne ce qui ne contredit pas ce qu’aurait inscrit, comme une prophétie, sa grand-mère, le jour de sa naissance  : «  Juliette sera comédienne ». Les dés en sont jetés. Elle marche, depuis, dans les pas de son grand-père, Raymond Raynal, directeur du théâtre du Jeune Colombier à Paris. Il a fait partie de la grande génération du Théâtre national populaire ( TNP) aux côtés de Jean Vilar. Juliette a grandi à Paris, Rive gauche, entre ateliers d’initiation au théâtre et cours de danse....  Après un bac littéraire -option théâtre- où Juliette monte avec sa professeur de Lettres L’Illusion Comique de Corneille, elle poursuit au conservatoire du 5ème arrondissement. S’en suivent La Dispute de Marivaux, Antigone d’Anouilh. En 2014, elle joue dans La Crypte l’auteur Henry Le Bal et mise en scène dans l’église Saint-Sulpice. « Je ne suis pas là par hasard », déclare Juliette pour qui monter sur les planches est très naturel «  Je m’y sens pleinement légitime ».  Pour cette jeune femme plus comédienne qu’actrice, le théâtre est devenue une nécessité où il est possible de créer dans l’instant avec d’autres comédiens. La force de cet art vivant étant sa capacité de  de réinventer à chaque nouvelle représentation. L’exploration du jeu, du mouvement et la gestuelle sont au coeur de sa démarche car Juliette aime « s’approprier le vide par le physique ».  « Le corps ne peut être mou, mais il faut aussi savoir le relâcher pour que le personnage s’exprime totalement ». Il s’agit d’une « rencontre primitive ou animal » avec l’autre : son partenaire ou le public car «  le théâtre, c’est d’abord une rencontre très instinctive avant que le verbe n’arrive ». Les Classiques ont sa préférence comme le rôle de Wendla  dans «  L’éveil du printemps » de Frank Wedekind.  Juliette Raynal rêverait d’incarner Hermione dans Andromaque de Racine ou encore de Lady Macbeth dans Macbeth de Shakespeare. Autant de rôles qui offrent des plongées dans l’inconscient des personnages et résonne fortement en elle.

Juliette Raynal est partisane d’un théâtre très engagé émotionnellement et  envisage cet art vivant avant tout comme un divertissement qui permet «  d’emporter le public dans un autre monde » , comme dans un songe, une façon de lui offrir un échappatoire à à l’actualité.  On comprend que l’univers de l’auteur et metteur en scène Joël Pommerat trouve ses faveurs. Pour Juliette Raynal,  le théâtre est ce cadeau de naissance où elle se réfugie volontiers : « un monde qui lui parait plus tangible que la réalité ».


 

Baudouin Sama joue dans La voix captive
Baudouin Sama joue dans La voix captive

 

Baudouin Sama joue dans

La Voix Captive, le rôle de Philémon

Comédien théâtre et Cinéma

à venir texte Baudouin Sama

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alan Sorano signe la mise en scène

Alan Sorano, metteur en scène et acteur dans La Voix captive
Alan Sorano, metteur en scène et acteur dans La Voix captive

et joue dans La Voix Captive, joue trois rôles dans la pièce

Alan Sorano est né le 16 avril 1985 à Avignon. C’est le petit-fils de l’acteur Daniel Sorano (1920-1962), engagé au festival d’Avignon par Jean Vilar. Venu lors de la quatrième édition de la semaine en Avignon, il jouera pendant dix ans, aux côtés de Gérard Philipe, Jean-Pierre Darras, Georges Wilson, Philippe Noiret, Michel Galabru, Bernard Blier ou encore Maria Casarès. Jusqu’à l’âge de vingt ans, Alan évolue loin des planches ne s’intéressant pas particulièrement au théâtre. Après un bac comptabilité et une année en Fac d’Histoire, il découvre le théâtre grâce à une option qui sera l’élément déclencheur «  Voilà ce que je veux faire ! » Dans le même temps, sa grand-mère Suzanne Deilhes Sorano qui était chanteuse d’opérette l’emmène voir à Toulouse, dans le théâtre qui porte le nom de son grand-père,  « Roméo et Juliette ». « Ce fut une véritable révélation  ! » Voilà comment cet art vivant a infusé chez le jeune homme pour devenir aujourd'hui une nécessité. Alan Sorano monte alors à Paris où il suit pendant trois ans le Cours Simon. Dans la foulée, il intègre la Compagnie Proscenium, créée par André Dulamb et Colette Magnier qui monte des spectacles de sensibilisations destinés aux jeunes publics. Formé à la scène, il se définit comme un comédien polyvalent qui s’envisage aussi bien sur un plateau de télévision, de cinéma ou de radio. En 2014, il incarne le valet de comédie ( Tharsis ) dans la pièce intitulée « La Péniche » d’Henry Le Bal, mise en scène dans la crypte de l’église Saint-Sulpice. En 2015, il rencontre un agent artistique qui lui propose de réaliser ses premiers casting. Il est retenu pour participer à des séries télévisées : « Petits secrets entre voisins », « Les Mystères de l’amour », « Plus belle la vie ».

S’il adore les Classiques comme Ruy Blas de Victor Hugo ou les comédies de Georges Feydaux, Eugène Labiche, sa préférence va pour le rôle de Marius de Pagnol qu’il rêverait de jouer  car «  chaque phrase, chaque intonation lui va en plein coeur ! ». Selon lui, « le rire est très important dans l’époque que nous vivons ». Sa motivation est d’apporter au public un peu de cette légèreté qui permet de relativiser et d’alléger la vie. Récemment, un stage au théâtre de la Tempête, chez Philippe Adrien, l’a confirmé dans son envie de faire vibrer le public en le sortant de son quotidien, « ce qui n’exclut pas de le faire réfléchir ». Quant au rôle de Cyrano de Bergerac : « Je ne me sens pas prêt pour le moment. Trop de poids. » Il faut dire que son grand-père qu’il admire et qui reste son acteur préféré, a joué Cyrano de Bergerac «  le soir de Noël 1960 quand il y avait qu’une chaine. Autant dire qu’il a marqué le rôle. » Alan Sorano marche dans les pas de son aïeul qui dégageait déjà cette chaleur et cette générosité dont a clairement hérité ce jeune comédien. 

Henry Le Bal, l'auteur, joue dans la voix Captive le rôle d'Alexandre

Henry Le Bal joue dans La Voix captive
Henry Le Bal joue dans La Voix captive

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Spectacles à l'affiche

Repost0