Publié le 14 Avril 2018

nadine nassar soprano

nadine nassar soprano

Oratorio 2018 Les saisons de l'éternité

NADINE NASSAR

Nadine Nassar, soprano libanaise à la voix de cristal, a développé son art du chant lyrique en Pologne. Elle y a obtenu en 2011 la mention maximale d’Excellence pour son récital de Post diplôme de l'Université Chopin et, en 2016, la médaille d’honneur polonaise de la Culture - qui lui est remise à Beyrouth par l’ambassadeur de Pologne Wojciech Bozek.

Nadine a grandi dans une ambiance de musique classique. Son père, ingénieur, mélomane et pianiste amateur qui inventa un pédalier mécanique pour piano, réveillait ses enfants pour aller à l’école sur des airs de Bach, Beethoven, Mozart, Chopin. Tombée dès son jeune âge dans ce chaudron musical, elle n’en est jamais sortie.

A dix ans, elle chante dans des chorales et sa voix suave la désigne déjà pour les airs en solo. Son parcours est, dès lors, tout tracé. Au Liban pour commencer : Conservatoire National Supérieur de Musique où Nona Manoyan lui donne sa première formation de chanteuse ; parallèlement elle suit les cours de théâtre de l’IESAV, nécessaires pour préparer sa présence sur scène. C’est ainsi qu’entre 2003 et 2005 elle collabore avec Henry le Bal à Beyrouth et Ouessant>

 

Les hasards de la vie vont la mener en Pologne à travers un détour inattendu. Pour Nadine, hasard se conjugue avec musique. Elle est sélectionnée en 2008 pour chanter le rôle de Zerlina dans Don Giovanni au Festival Al-Ain, par un Égyptien, Aly Sadek, fou de Mozart, anésthésiste de profession, traducteur en arabe par vocation de sept opéras mozartiens ; l’année suivante elle sera Suzanna dans Le Nozze di Figaro. Un festival de musique classique dans un oasis en plein désert aux Emirats Arabe Unis! Initiative prémonitoire, geste précurseur ; dix ans plus tard la Sorbonne est installée à Abu Dhabi et le Louvre y ouvre ses portes. Le riche Émirat a résolument pris l’option de la culture en cooperation avec la France.

Ainsi va le destin... Car l’orchestre choisi pour cette représentation est polonais et elle se retrouve à Poznan pour les répétitions. L’opportunité qui s’offre à elle est évidente ; elle la saisit et s’installe à Varsovie. Elle y trouve son bonheur musical. A partir de là, sa vie bascule : elle a désormais deux ancrages ou, comme dit la chanson, deux amours : son pays et Varsovie.

Là, elle se perfectionne et maîtrise sa voix dans le cadre de l’Université Chopin, essentiellement avec Ewa Izykowska pour la musicalité et, pour la technique, avec Zofia Witkowska de l’Opéra de Chambre. Elle chante dans des lieux prestigieux de la capitale polonaise : Dom Polonii, Palais Wilanow, Cathédrale St Jean, Palais de la Culture, Théâtre Stanislawski notamment, ainsi qu’à Cracovie, Wroclaw, Barczewo.

A Beyrouth, la carrière de soprano de Nadine Nassar s'épanouit : Grand Serail, Musée National, Église St Joseph des Jésuites et Cathédrales St Louis des Capucins, Résidence de l'ambassadeur de France et celle de l'ambasadeur du Royaume Uni, Musée de la Soie, Assembly Hall de l'AUB. Elle chante avec l'Orchestre Philharmonique du Liban sous la baguette de chefs libanais (Harout Fazlian, Garo Avessian, Joanna Medawar-Nachef), ou étrangers (le Polonais Wojciech Czepiel, l'Autrichien Manfred Müssauer pour la version beyrouthine du fameux concert du Nouvel An viennois).
Ce parcous musical se concrétise par des opéras et concerts en divers lieux aux côtés de musiciens de talent. Après les deux opéras de Mozart en arabe aux EAU avec au pupitre de chef Zbigniew Graca, elle en interprète, au Liban, un troisième,
Bastien et Bastienne, en arabe dialectal libanais avec le chef Harout Fazlian et avec le même dans Opera Scenes, le duo Gilda/Il Duca dans Rigoletto et Violetta/Alfredo dans La Traviata de Verdi. Autre rôle à son actif au Liban : Adina dans L’Elisir d’Amore de Donizetti avec le chef Maroun Rahi. Elle se produit à plusieurs reprises pour l’Association pour la Protection des Sites et Anciennes Demeures et avec le Quatuor del Tempo.

On la retrouve aussi à Vienne à deux reprises à l'Alte Rathaus et à la chapelle de la Hofburg, l'ancien palais impérial d'hiver, pour des récitals de Mozart en arabe ; à Prague, en soliste avec l'Atlanta Boys Choir (USA), à Paris pour une création de musique contemporaine avec le compositeur libanais Zad Moultaka ; à Moscou, Londres... Elle coopère avec des artistes d'Europe centrale, en particulier la célèbre flûtiste Jadwiga Kotnowska, le Concerto Avenna Quintet, le Primo Incontro Kwartet, ainsi que de nombreux pianistes dont certains viennent du bout du monde: d’Afrique du Sud (Nico de Villiers) et de Corée du sud (Seo Kyeong Yeong).

Sa principale collaboration s’établit avec la harpiste polonaise Anna Sikorzak-Olek. Tout d’abord dans des concerts communs -Nadine chante aussi pour le Wiktoria Harp Open, ensemble de vingt harpes dirigé par Anna- et les deux musiciennes en viennent à enregistrer un CD, Duo Voix et Harpe.
Le grand pianiste libanais Henri Goraieb l'a choisie comme partenaire musical, lui accordant le privilège, lui le concertiste, de l'accompagner en concert. Elle lui doit d'avoir élevé sa belle voix au niveau de pur art vocal.

 

2003 : Beyrouth, première mondiale de l’oratorio Les Larmes de Pierre (Texte Henry le Bal, Musique Rémy Gousseau)

2004 : Nadine Nassar est invitée à chanter à Ouessant avec l’organiste Olivier Struillou

2005 : Beyrouth, Les Sept dernières Paroles du Christ (Texte Henry le Bal sur une musique pour quatuor à cordes de Haydn)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Avril 2018

les saisons de l'éternité. oratorio

le samedi 12 mai à 21 h 30.

Cathédrale saint-Corentin Quimper. 

à l'occasion de la nuit des cathédrales.

(participation libre à la fin du spectacle)

Lire la suite

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 6 Mars 2018

à noter en avant première à Quimper

Le samedi 12 mai 2018

à l'occasion de la Nuit des cathédrales, nous vous proposons de venir découvrir en avant-première notre oratorio

les saisons de l'éternité

bientôt  Ici en ligne : à découvrir toute la merveilleuse équipe de talents réunis pour vous enchanter.

(spectacle gratuit, horaires à confirmer)

Photo : Thierry Bécouarn.

à découvrir aussi dans notre ouvrage "In Cathédra" paru aux Ed. Palantines en 2015.

à noter en avant première à Quimper

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Octobre 2017

Alalan Sorano et Stéphane Di Napoli en combat... poétique !

Alalan Sorano et Stéphane Di Napoli en combat... poétique !

Avec Juliette Raynal je mesure ...

Avec Juliette Raynal je mesure ...

Pourquoi écrivais-je oubliés, ils sont incroyables ces personnages de théâtre qui plus est interprétés par de talentueux comédiens ! 

jusqu'au 29 octobre au www.Guichet Monparnasse.com 

il est conseillé de réserver !!!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 6 Octobre 2017

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 30 Septembre 2017

Évangéliser par la comédie  : interview

A l'occasion de mon séjour parisien pour les représentations de la Pièce Les Personnages oubliés, j'ai eu l'occasion de participer à une émission débat animée par Maxime dalle sur radio Notre dame avec  Gérard Rouzier, comédien et metteur en scène. ce dialogue portait sur les rapports entre le théâtre et la religion. Pour ceux et celles qui souhaitent l'entendre vous pouvez le retrouver en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Emission radio Notre dame

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 23 Septembre 2017

photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal
photo David Raynal

photo David Raynal

du 8 septembre au 29 octobre 2017

au www.guichetmontparnasse.com

les vendredi et samedi à 20 h 30

et le dimanche à 16 h 30

contacter le théâtre : www.guichetmontparnasse.com

le dossier de presse est consultable en ligne

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Repost0

Publié le 3 Septembre 2017

J-5 ! la deuxième saison des Personnages Oubliés
Juliette Raynal Joue Loulou

Juliette Raynal Joue Loulou

Alan Sorano signe la mise en scène et joue..; entre autre le dératiseur..

Alan Sorano signe la mise en scène et joue..; entre autre le dératiseur..

Joss Berlioux joue Monsieur Monsieur

Joss Berlioux joue Monsieur Monsieur

l'auteur Henry Le Bal joue Mathurin et le plagiste

l'auteur Henry Le Bal joue Mathurin et le plagiste

Stéphane Di Napoli joue Le Balayeur

Stéphane Di Napoli joue Le Balayeur

du 8 septembre au 29 octobre 2017

au www.guichetmontparnasse.com

les vendredi et samedi ) 20 h 30

et le dimanche à 16 h 30

billetterie en ligne sur http://www.billetreduc.com/189424/evt.htm

 

le dossier de presse est consultable en ligne ici 

merci à toute l'équipe de la Compagnie Le Parvis pour cette magnifique aventure, une deuxième saison ce n'est pas rien, n'est-ce pas LouLou ?

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Spectacles à l'affiche

Repost0

Publié le 15 Août 2017

Ouessant. Un rendez-vous artistique exceptionnel pour le salon du livre insulaire :

"intuition ñord"


le jeudi 24 août à 18 h au Musée des Phares et Balises, Créac'h. (gratuit)

Création musicale de René Goaër, entourée des JazzMan : Gildas Scouarnec,(contrebasse) Yvonnick Penven,(guitare) Jacques Le Jollec (batterie), de Marine Seznec, (chant),

sur un texte inédit de Henry Le Bal. Pendant le spectacle Francis Pessein réalisera une peinture originale. partenariat avec le Collectif Jazz Bretagne.

réservez votre traversée maritime www.pennarbed.fr

Marine Seznec (Chant)

Marine Seznec (Chant)

Henry Le Bal (texte)

Henry Le Bal (texte)

Gildas Scoarnec Contrebasse

Gildas Scoarnec Contrebasse

rené Goaër (saxo)

rené Goaër (saxo)

Yvonnick penven (guitare)

Yvonnick penven (guitare)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Spectacles à l'affiche, #Ecritures, #album

Repost0

Publié le 24 Juillet 2017

Deuxième saison Les Personnages oubliés

Deuxième saison Les Personnages oubliés

Toute l'équipe de la Compagnie  Le Parvis est heureuse de vous annoncer que la pièce de théâtre de Henry Le Bal

Les Personnages Oubliés

parus aux Editions L'Age d'Homme,

 

sera à nouveau représentée à Paris à l'automne 2017.

 

Touchant et drôle !

 

du 8 septembre au 29 octobre 2017

les vendredis et samedis à 20 h 30  les dimanches à 16 h 30

avec

Joss Berlioux

Juliette Raynal

Alan Sorano

Henry Le Bal

Stéphane Di Napoli


Deux personnages entrent sur scène pour interpréter leur pièce, ébahis, ils découvrent qu'ils sont entrés dans le monde extraordinaire des personnages oubliés. 
Ils vont ouvrir les portes d'un univers merveilleux et vont faire la connaissance de personnalités hautes en couleur. 

-----------------------------------

au Guichet Monparnasse pour réserver 01 43 27 88 61

(métro Montparnasse Bienvenue/ Edgard Quinet / Gaïté) au 15 rue du Maine 75014 PARIS

------------------------------------

 

Costumes et décors : Lise Hascoët, Meiling Alvarez Marquez et une peinture de Pierre Karreg.

merci à Armor Lux pour son précieux soutien amical et logistique.

 

 

 

Joss Berlioux joue Monsieur Monsieur

Joss Berlioux joue Monsieur Monsieur

Juliette Raynal joue Loulou

Juliette Raynal joue Loulou

Alan Sorano joue Le dératiseur, le touriste et bien d'autres personnages !

Alan Sorano joue Le dératiseur, le touriste et bien d'autres personnages !

Stéphane Di Napoli joue le marin et autres personnages

Stéphane Di Napoli joue le marin et autres personnages

Henry Le Bal, l'auteur joue Mathurin et le Touriste

Henry Le Bal, l'auteur joue Mathurin et le Touriste

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #les Personnages oubliés, #Spectacles à l'affiche

Repost0