Publié le 11 Février 2011

les-7-deni-res-paroles-du-Christ--2005--copie-1.jpgTexte pour Les sept dernières paroles du Christ de Joseph Haydn.

 

Oeuvre poétique d'Henry Le Bal pour la musique de Haydn.

 

36 pages. Mars 2005. Editions l'age d'homme.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Poésie : Les 7 dernières paroles du Christ...

Repost0

Publié le 11 Février 2011

couv-corcovael-bresil.JPGCorcovaël

O anjo do oitavo dia.

 

Traduction Jean Pierre David Ariditti/ Claudio Valensi.

 

Edition brésilienne. mars 2009. ISBN 978-85-62408-00-7

ED DOCA Rio de Janeiro

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Théâtre : Corcovaël - Anjo do Oitavo Dia

Repost0

Publié le 10 Février 2011

lescouezec.jpgMaurice Le Scouëzec (1881-1940)

écrit avec Gwenc'hlan Le Scouëzec

 

L'ouvrage de référence sur le peintre Maurice Le Scouëzec, écrit par son fils Gwenc'hlan et des poèmes d'Henry Le Bal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maurice Le Scouëzec 1881-1940 / Gwenc'hlan Le Scouëzec et Henry Le Bal. ISBN 2-9516454-5-7 pao et mise en page Olwenn Manach : http://www.olwenn-manach.com/

disponible par mail chez l'auteur : henry.lebal@wanadoo.fr

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Beaux-Livre : Le Scouëzec

Repost0

Publié le 10 Février 2011

couv-l-ile.JPGL'île.

receuil de 33 poèmes.

préface de Gwenc'hlan Le Scouëzec.

dédicace à Mathyeu.

 

Illustré par un autoportrait de Robert Clévier.

(Edition  Beltan, 1993. - 46 p. : ill. ; 20 cm.
ISBN 2-905939-28-1 )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustré par un autoportrait de Robert Clévier.

ill-robert-clevier-l-ile-page-27.JPG

 

 

 

Extrait de la préface de G. Le Scouëzec

(...)

"Il n'est qu'avec des compagnons des confins,
pour parler comme Henry Le Bal,
que nous puissions aller dans ce Bout-de-la-terre
où se termine l'existence, où, je veux dire, se dévoile l'invisible,
dans un brouillard qui soudain se déchire,
où se révèle l'inaudible dans le fracas des chevaux de la mer
lancés contre le phare de Pern.
Et quand on a rencontré l'île, quelque part
au-delà de la Chaussée des pierres vertes,
entre Molène et Terre-Neuve ;
il reste bien sûr à trouver l'île dans l'île."

 

 

 

 

carré bleu

 

l'île

est

un carré bleu

sur fond

sans fond

 

 

le byssus des mots,

que l'Etre ne s'abîme.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Poésie : L'île

Repost0

Publié le 10 Février 2011

le-janvier-du-monde--2006--ed-l-age-d-homme--1ere-couv.jpgLe Janvier du Monde.

 

Deuxième roman de Henry Le Bal ( suite brésilienne.)

suivi de la pièce de théâtre : Corcovaël ou l'ange du huitième jour.

 

 

 "Ce deuxième roman d'Henry Le Bal, inspiré par Rio de Janeiro, titré ici Le Janvier du Monde, n'est-il pas en fait autre chose qu'un simple roman ? On y découvre une succession d'îles littéraires : journal intime, carnets de bord, notes, correspondances, roman inachevé, documents historiques et dialogue théâtral.  

Cette histoire commence par un avertissement où l'auteur nous apprend qu'il serait simplement celui à qui l'on a confié cet ensemble de textes.  Ces derniers, ainsi que leurs personnages, nous apparaissent comme un cheminement vers le 8ème jour, celui d'après la création du monde. Avant de parvenir à la rencontre entre l'écrivain et cet ange de la baie de Guanabara, l'ange Corcovaël, celui de la montagne sur laquelle se dresse aujourd'hui la célèbre sculpture du Christ Rédempteur. Est-ce un roman ? Qui en est le véritable auteur ? Deux interrogations qui s'éclairent dans le nom originel de cette montagne de Rio, autrefois appelée Le Pinacle de la Tentation. " (4ème de couverture)

 

Parution 2006 

ISBN : 978-2-8251-3647-8 

 éditions l'age d'homme-  

367 pages

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Roman : Le Janvier du monde

Repost0

Publié le 10 Février 2011

couv-le-doigt-de-dieu.JPG
Le Doigt de Dieu.

premier roman de Henry Le Bal et premier roman de la trilogie inspirée par le Brésil et la Ville de Rio de Janeiro ( avant Le Janvier du Monde 2006 et La porte 2008)

De France à Rio de Janeiro, trois hommes partent en quête d'une part perdue de l'Europe, du Vieux Continent. Un héritier sans royaume, un poète qui a cessé d'écrire, un esthète qui a arrêté le jour de son suicide : trois vies qui s'entremêlent et se croisent sur les chemins qui mènent à cette ville du commencement, le janvier du Nouveau Monde.

 

Parution  novembre 2000 - 207 pages. ISBN : 978-2-8251-1377-6 . Editions l'âge d'homme.)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Roman : Le doigt de Dieu

Repost0

Publié le 10 Février 2011

couv-sitio.JPG

 

 

Sitio

Théâtre.

un seul acte construit en deux dialogues parallèles.

 

"sitio est un mystère", une présentation théâtrale de l'homme, et de l'essence du couple humain, de l'extrème terme de son développeent - des archétypes et son mouvement - qui sont les modalités de la perte de son être, jusqu'à la recoquête simple et soudaine de cet être " (4eme de couv.)

 

avant propos de Pierre Boutang du lundi 26 août 1991.

 

 

 

 

 

(42 pages .1992. ISBN 2 6965 163 5 Editions Calligrammes )

Les personnages : le patron du bar, le rocker, la rocker, 1er journaliste, 2e journaliste, l'homme, la femme, Meidhi, l'habitant, le couple : l'épouse, l'époux.

 

(...)

 

1er journaliste. - On boit bien parce qu'on a soif?... non?

 

La femme.-            Parce que..;. parce que... vous pensez toujours avec les mots vous.. les mots d'autrefois... faites plutôt comme votre collègue... utilisez la photo... "parce que"... "parce que"... toutes ces réponses qui commencent par "parce que" n'ont pas de sens... n'en n'ont jamais eu... ce ne sont que des réponses incohérentes à des questions qui commencent par "pourquoi"... "pourquoi"... "parce que"... c'est juste une histoire de vieux mots... "on boit parce qu'on a soif" ça ne veut rien dire.... la question n'est pas de savoir pourquoi on boit mais comment on boit... ce qu'on boit... eh bien ici, on boit du sec...

 

l'homme. -               les questions doivent avoir des réponses cohérentes... une question sans réponse cohérente est une questione elle-même incohérente...pensez à la photo... si vous ne pouvez pas répondre à la question par une photo... c'est que la question n'a pas de sens... formulée par des mots usés... des mots d'avant... c'est un petit truc que je vous donne et qui pourra vous servir pour vos prochains articles...

 

2e journaliste.-      à propos d'article...

 

1er journaliste. -     justement...

 

l'homme.-                  ah oui... alors par quoi voulez-vous commencer?

 

1er journaliste.-        disons ce qui nous a intéressé dans votre étude, c'est l'analyse de la ville...

 

l'homme.-                   oui, bien sûr...

 

Meidhi arrive... Meidhi est visiblement un étranger, ou un fils d'étranger...

(...)

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Théâtre : Sitio

Repost0

Publié le 10 Février 2011

vendredi-saint-2.JPG

 

 

Vendredi saint : poèmes

14 stations du chemin de croix.

dédicace : à ma langue maternelle  juillet 1994.

 

 

 

 

 

24 pages  

Edition L'atelier Contemporain 1995 - ISBN 2-909948-03

 

 

 

 

 

 

 

11e station.

(...)

 

Toute beauté s'use en l'abstruse

enveloppe du temps...

un ventre, un carcan enfantant

de déjà vieilles muses.

 

Mais là, tout de haut, face aux mots

la peinture absolue,

le poème nu, l'advenue,

la convusle du beau.

 

ôter nos cerveaux des étaux,

transpercer le scandale

par-delà le mal, la morale,

dire : "Oui, voilà le beau !"

(...)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Poésie : Vendredi saint

Repost0

Publié le 10 Février 2011

Langues-de-glaces--2002.-ed-L-age-d-homme--1er-couv.JPG

 

Receuil poésie et théâtre.

comprenant :

- Passion, pièce de théâtre :

 

acte I : vendredi gras

acte II : pilate, samedi saint

acte III : judas, le troisième jour

 

- Vendredi saint :  14 poèmes des 14 stations du Chemin de croix.

 

- Les larmes de Pierre : poèmes avec en alternance les voix féminines.

(Edition L'Age d'homme. mars 2002. isbn 2-8251-1642-4 . 156 pages.)

 

Photo de couverture : Hervé Quéméré.

 

 

 

 

Le texte publié en dernière partie  de cet ouvrage a donnée lieu à la création de l'oratorio "Les larmes de Pierre", créé à Beirouth sur une création originale du compositeur Rémi Gousseau (récitants et choeur d'enfants :  tournée au Liban en 2003, tournée en France en 2004)

 

couv-les-larmes-de-pierre-oratorio.JPG

 

 

 

Affiche et visuel du spectacle les Larmes de Pierre, créés par le peintre Robert Clévier.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Poésie : Langues de Glace

Repost0

Publié le 10 Février 2011

couv-pilate.JPG

Titre : Pilate

sous-titre : Samedi Saint

 

Receuil de poèmes.

 

Editions Beltan 1995 - ISBN2-905939-39-7

 

Dédicacé à Mikhail Gorbatchev.

En préface le texte " Ce que nous devons à Jean Paul II" de  Mikhail Gorbatchev, paru le 4 mars 1992 dans le journal Libération et en italie in La Stampa.

 

Le receuil est composé de 13 méditations poétiques de Pilate, le jour du Samedi saint.

 

Ce texte a été une nouvelle fois éditée en 2002 in Langues de Glace : avec l'intégral des textes adaptés pour la pièce de théâtre "Passion" (Editions  L'âge d'homme.)

 

 

 

 

 

 

 

Méditation I

 

La lumière sans force semble

 

l'horizon se flanque

 

ne veille que moi...

 

La lumière sans force semble,

le ciel à terre est

et moins encore, affalé, gît.

l'air de souffle manque,

aucun vent, rien même ne tremble.

l'horizon se flanque

au pieds de monts d'où seul vagit

ce jour qui se tait

expulsé par la nuit. Il pleut

de silence, il tombe

comme un mort-né qu'hier enfante,

ou, sans douleur, jette.

jusqu'au temps, creux, qui ne se meut;

chaque heure le guette,

mais lui, là, absent, les violente

qui lasses, succombent.

(...)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Poésie : Pilate

Repost0