livres parus

Publié le 19 Novembre 2016

Ce que ne peut voir le spectateur...

 

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Dans la loge, "Les personnages Oubliés" (Photo Bogdan MD)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Spectacles à l'affiche, #Livres parus, #album

Repost0

Publié le 1 Novembre 2016

Loulou jouée par Juliette Raynal

Loulou jouée par Juliette Raynal

jusqu'au 11 décembre,

tous les vendredis et samedis à 18 H 30, tous les dimanches à 15 H 00,

Les comédiens, l'auteur et tous les Personnages publiés vous donnent rendez-vous pour un moment poétique et drôle.

un grand bravo à Alan Sorano qui signe une mise en scène qui restera par son professionnalisme et sa capacité à traduire un imaginaire profond.

Il reste un mois et demi de représentations au Théâtre de l'île Saint-Louis Quai d'Anjou Paris. (métro Cité ou Pont Marie) et oui déjà !

L'équipe remercie très chaleureusement Catherine Domain, Librairie Ulysse pour son accueil après les spectacles dans son extraordinaire librairie des îles et des cargos. Catherine et les Le Bal une amitié littéraire et artistique qui dure depuis 18 ans...

Soyez acteurs de leur succès, vous ne serez pas déçus !

possibilité d'acheter les billets en ligne sur billetreduc

 

Mathurin et Monsieur Monsieur joué par l'auteur Henry Le Bal et Philippe de Brugada (photo David Raynal

Mathurin et Monsieur Monsieur joué par l'auteur Henry Le Bal et Philippe de Brugada (photo David Raynal

Le dératiseur et Monsieur Monsieur joués par Alan Sorano et Philippe de Brugada (photo David Raynal)

Le dératiseur et Monsieur Monsieur joués par Alan Sorano et Philippe de Brugada (photo David Raynal)

Le personnage mystère est joué par Stéphane Di Napoli (photo David Raynal)

Le personnage mystère est joué par Stéphane Di Napoli (photo David Raynal)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus, #Spectacles à l'affiche

Repost0

Publié le 30 Avril 2014

Vous êtes cordialement invités

le samedi 10 à partir de 18 h 00

à la Galerie de Bretagne

13 rue du Frout à Quimper

à une rencontre dédicace.

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 10 Août 2011

ilenue- henry le bal Ed. palantinesSur l'île d'Ouessant, rencontre avec Henry Le Bal au Salon International du Livre Insulaire ( 20-24 août 2011)

 

plus d'infos sur : www.livre-insulaire.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 27 Mai 2010

En fait…

 

« Qui voit Ouessant, voit son sang ! »

C’est net comme un verset du texte.

Quand on est sur cette île

Sur l’île

Ça cingle dans la tête

Ça sonde et les cœurs et les reins

Le bla-bla ne tient pas sous les vents

Et il faut aux pensées l’estif et le pern du granit

Pour tenir ici debout face au large.

On n’est pas dans le pamphlet

Dans le poème à deux balles

Ici pas question non plus

De se la dorer placide dans le cynique

Ou serein dans le sceptique

Ici c’est l’Iroise

Et dans les fonds qui entourent l’île

Les crabes, lymphatiques, s’y connaissent en épaves

 

« Qui voit Ouessant, voit son sang ! »

Bien

Bel et bien

Et ?

Eh bien vu d’ici

Le là-bas, dont on aperçoit les côtes par temps clair

Nous apparaît enfin

Simple

À circonscrire dans le lapidaire

Plus résistant qu’un galet

Une phrase et il suffit

Que voici : 

            En fait, depuis 1789, tout ceci manque vraiment de style.

 

Rien à rajouter

C’est comme un « Je vous salue Marie », seul, dans la chapelle aux naufragés

 

Rien à rajouter

Juste regarder et dire, oui

            En fait, depuis 1789, tout ceci manque vraiment de style.

 

Henry LE BAL

Ouessant juin 2009

 

Article paru en juin 2009, in Club des ronchons (éditions l'âge d'homme)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 7 Avril 2010

Partition Bretonne

en ce printemps 2010, Henry Le Bal signe un texte sur la peinture de Maryvonne Jeanne Garrault.

à découvrir en souscription sur le site du peintre www.jeanne-garrault.com

 

Marie jeanne Garrault

 

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 26 Octobre 2009

La pièce de théâtre, Corcovaël ou l'ange du huitième jour ( parue en france in Le Janvier du Monde, Age d'homme 2008, et Corcovaël, Ed. Paqueta 2008) est parue dans sa version traduite en brésilien. Pour la retouver à Rio de Janeiro consulter le blog http://corcovael.blogspot.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 2 Mai 2009

Le texte intégral de la pièce 1 H 1/4 est publié et disponible après les spectacles au prix de 10 € ( tarif libraire 12 €)

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 21 Février 2009

article sur le sublime in Oser agir Chrétien (hors série La Nef nov 2008)
début de l'article :

Le sublime ou la dernière rébellion

 

 

Dans Citadelle, Saint-Exupéry fait dire au roi de la cité du désert :

 

Montre-moi tes chefs d’œuvre.

 

Tel est le majestueux accueil. Il s’adresse à quiconque vient en émissaire d’un loin. Les portes lui sont ouvertes. Juste ceci, avant tout discours :

 

Montre-moi tes chefs d’œuvre et je te dirai le ciel que tu pries.

 

Moi ai trouvé une des dernières peintures d’un montparno. L’un du groupe de la Rotonde. Dans cette brasserie aujourd’hui on peut y voir une repro de son portrait par Modi. Un anar, druidique, anti-catho, anti-marchand, anti-critique. Un peintre des nus qui fuira les galeries de Paris pour les afriques et en ramènera ce que nul ne vit et peignit avant lui. À la fin de sa vie, oublié de tous, quelques Christ. Pas le Fils, juste l’homme, un homme rejeté et maudit. Deux trois crucifixions et autant de piéta. Moi ai retrouvé l’une d’elle. L’homme décroché du bois dans les bras de sa mère. Mais déjà, en haut du Golgotha, il n’y a plus la croix. Juste un trou, derrière, où elle était plantée. Un trou et un corps dans les bras de sa mère."

pour commander l'ouvrage www.lanef.net

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0

Publié le 21 Février 2009

Texte pour les sept dernières paroles du Christ de Joseph Haydn . Extrait poème IV

IV - MON DIEU, MON DIEU,
POURQUOI M’AS-TU ABANDONNÉ?


Si le Verbe crie ça
Que deviendront les mots
Quelles langues parleront les hommes?
Toutes les pensées du beau et du haut
Mourront de soif dans des Massada
Les autres, des slangs, feront des pogromes
De ce qui fut raison et sens
On grimera les mots, on se moquera d’eux
On vêtira les langues en filles
On brûlera les essences avec de l’essence
La tristesse ne rit qu’autour d’un feu
Et on écrira des livres comme on force les filles

Si le Verbe crie ça
Que la douleur enflamme
Que deviendra la chair?
Que restera-t-il du tout premier baiser du monde?
Qui se souviendra
Que l’amour de l’homme et de la femme
Est le souvenir clair
De la raison du monde?
Que deviendront les pensées
Si ce premier baiser
Ne peut plus être pensé?
Sile Verbe crie ça
Que deviendront les cités ?
Des bancs, des meutes, des termitières ?
Des hordes, des hardes
Des faunes de féroces forçats
Banales d’atrocités
jusqu'à la nuit luante des litières
Dans l’oise des joies hagades
Un immense bruit de fobd
De cracardes, de heugles
De siffles, de bruissants
Que quelques ici-où-là strideront
enpauvres niffles
D ‘enfants aveugles
Gémissants
(...)

http://www.lagedhomme.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Henry LE BAL

Publié dans #Livres parus

Repost0