Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Henry Le Bal , écrivain et dramaturge

Tout ceci manque de style.

27 Mai 2010 , Rédigé par Henry LE BAL Publié dans #Livres parus

En fait…

 

« Qui voit Ouessant, voit son sang ! »

C’est net comme un verset du texte.

Quand on est sur cette île

Sur l’île

Ça cingle dans la tête

Ça sonde et les cœurs et les reins

Le bla-bla ne tient pas sous les vents

Et il faut aux pensées l’estif et le pern du granit

Pour tenir ici debout face au large.

On n’est pas dans le pamphlet

Dans le poème à deux balles

Ici pas question non plus

De se la dorer placide dans le cynique

Ou serein dans le sceptique

Ici c’est l’Iroise

Et dans les fonds qui entourent l’île

Les crabes, lymphatiques, s’y connaissent en épaves

 

« Qui voit Ouessant, voit son sang ! »

Bien

Bel et bien

Et ?

Eh bien vu d’ici

Le là-bas, dont on aperçoit les côtes par temps clair

Nous apparaît enfin

Simple

À circonscrire dans le lapidaire

Plus résistant qu’un galet

Une phrase et il suffit

Que voici : 

            En fait, depuis 1789, tout ceci manque vraiment de style.

 

Rien à rajouter

C’est comme un « Je vous salue Marie », seul, dans la chapelle aux naufragés

 

Rien à rajouter

Juste regarder et dire, oui

            En fait, depuis 1789, tout ceci manque vraiment de style.

 

Henry LE BAL

Ouessant juin 2009

 

Article paru en juin 2009, in Club des ronchons (éditions l'âge d'homme)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article